Urbino

Urbino s’offre au regard du visiteur comme une ville qui conserve intacte une réalité historique et urbanistique qui, tout en enfonçant ses racines dans la Renaissance, se confirme comme un centre moderne ayant un rayonnement culturel de portée internationale. Les géniales initiatives politiques et culturelles de Frédéric de Montefeltro, prince éclairé du XVe siècle, surent transformer une région anonyme et difficile en un territoire historiquement bien défini : une sorte de point d’abordage obligé pour ceux qui désirent explorer une dimension essentielle de la civilisation.

Reposant sur une colline qui se dresse entre les fleuves Foglia et Metauro, Urbino, ancienne capitale du Duché, s’étire à l’orient vers la mer Adriatique. Ici Frédéric a conçu son rêve de bâtir un État rationnellement organisé. Exaltation et douleur, impulsion et mélancolie, séduction et discrétion : le charme de la vieille dame du Montefeltro est vraiment unique et incomparable. À la fin, reste l’émerveillement de tout ce que l’on a vu et qui nous accompagnera pendant longtemps.

Les événements et les manifestations importantes sont : la fête du Duc, le 15 août de chaque année, avec la commémoration historique de la Renaissance et la fête des cerfs-volants le premier dimanche de septembre.
À visiter : le palais ducal, la maison de Raphaël, la cathédrale, l’oratoire des grottes et la forteresse Albornoz.